L'histoire

                         

Les grands traits de l'histoire du Viêt-Nam

L'histoire du Vietnam est jalonnée de conflits qui ont forgé son identité nationale.
Aujourd'hui, le Viêt-Nam est en paix et tourné vers son développement.

Les récits sur l'origine du peuple Viêt ou Kinh sont particulièrement nombreux qu'il est difficile de définir exactement sa genèse. Ce qui est sûr, c'est que cette population est née d'un brassage de nombreuses civilisations venues d'ailleurs.


Les Viêtnamiens seraient les descendants de Yue, une population chinoise issue du mélange des deux ethnies Thaï et Muong qui occupait le sud de Yangzi. Le terme Yue qui signifie “lointain” ou “au- delà”  en français est littéralement traduit par le mot
 Viet  en langue Vietnamienne.


Le premier royaume du pays  appelé Van Lang, situé dans le Delta du Fleuve Rouge et correspondant à l'actuelle province de Vinh Phuc, fut fondé et régné par le 1er roi Hung Vuong.Dix-sept rois portant tous le nom de Hùng Vưong lui avaient ensuite succédé. Ce fut la dynastie Hong Bang.


Le Vietnam passa sous la domination Chinoise le jour où la dynastie Han s'empara de Nam Viet et en faisant la province chinoise. Ce fut une période de mille ans durant laquelle la population vietnamienne était soumise à la Chine.


Le Vietnam n'obtenait sa liberté que lorsque l'armée chinoise fut vaincue par le légendaire gouverneur Ngo Quyen. Les Vietnamiens dirigés par Ngô Quyên rejettent la domination chinoise et créent, sous la dynastie des " Ngo " , un Etat annamite qui englobe le Tonkin et une partie du Centre.


En 968, Dinh Bo Linh, fondateur de la dynastie  des Dinh, en fait le royaume du " Dai Co Viet " à la fois indépendant et vassal de la Chine.

Dès lors, et sous les dynasties successives des " Le " et surtout des " Ly " , l'Etat Viêtnamien assoit ses institutions  : Thang Long  (sur le site actuel de Hà Nôi ) devient la capitale en 1010.

Il eut encore des invasions Mongols sous la dynastie des Tran qui seront toutes repoussées, ce qui accentue la progression Viêtnamienne vers le sud.Mais la multiplicité des conflits affaiblit la dynastie. Par contre-coup, plusieurs révoltes de paysans et de coups d'Etat, dont l'un aboutit à la prise du pouvoir par " Ho Qui Ly " vers 1400.  A la faveur de ces troubles, les chinois occupent le " Dai Viet " , éliminent le dernier prétendant " Tran " et reprennent la sinisation du pays.

Encore une fois, l'Indépendance est reconquise par un paysan Vietnamien, " Le Loi " qui chasse les chinois en 1428 et fonde la dynastie des " Le ".

Le XVIe au XVIIIe siècle, le " Dai Viet " avec les " Trinh ", seigneurs du Nord.

Au Sud, les " Nguyen " 

C'est pourtant dans le sud qu'éclate une révolte populaire décisive, celle des trois frères " Tây Son " , qui favorise  par la corruption des " Nguyen ", établissent leur base de départ à " Qui Nhon " . Soutenus par les " Trinh ", qui occupent " Hue " , ils s'emparent de Saï Gon, puis de l'Annam, et se retournent contre les " Trinh " du Tonkin avec prise de Hà Noi, qui appellent en vain les chinois au secours des rois" Le ", définitivement éliminés. Les 3 frères " Tay Son " se partagent alors le " Dai Viet " , l'aîné devenant souverain de l'Annam, le deuxième s'attribuant la Cochinchine, et le troisième, le Tonkin.

Mais, faute d'avoir promulgué une réforme agraire en faveur des paysans qui les ont portés au pouvoir, les " Tay Son " seront facilement éliminés par un héritier de la famille des " Nguyen ", Nguyen Anh, qui va recevoir l'appui inespéré des français.

En 1859, les français occupent la Cochinchine et en 1882 est né le protectorat sur l'Annam et le Tonkin, afin de protéger la péninsule indochinoise de la gourmandise chinoise.

Puis de 1858 à 1954, le pays fut à nouveau sous la soumission de l'empire français. Entre-temps de 1940 à 1945, il fut dominé par l'empire Japonais.
L'affrontement entre l'armée japonaise et française le 09 mars 1945 entraîna un véritable chaos.
Peu de temps après, le 10 août 1945, d'anciens dirigeants indochinois se révoltèrent contre l'armée japonaise.

Et la défaite du Japon après les 2 bombes atomiques, favorisa l'installation d'un gouvernement Vietnamien sous la présidence de Hô Chi Minh qui proclama l'indépendance qui ne fut reconnue qu'en 1954 par les français après la bataille de Dien Bien Phu.
 

En savoir plus : 

Nos témoignages

Nous parlons encore beaucoup de notre beau voyage et on donne le goût aux autres d'y aller. Alors, on leur parle de toi. Nos deux semaines dans le nord, dans ton beau Vietnam profond, demeurent nos plus beaux moments du voyage.
Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Canada
Un peu de temps pour te répondre mais une semaine sans bosser, c'est un peu le feu au bureau.J'ai expliqué ta prestation à mon amie de « l'agence de voyage ».Elle est très intéressée.Encore merci pour ce superbe séjour et ta gentillesse...
Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Pau, France