La langue et l’écriture

 

Le vietnamien est devenu la langue de communication commune de toutes les  ethnies du pays, la langue nationale et officielle depuis le 2 septembre 1945. Il appartient à la famille des langues austroasiatiques.

Voici quelques traits caractéristiques du vietnamien:

-Ce n’est pas une langue agglutinante.

- C’est une langue isolante et monosyllabique:L’unité de base du vocabulaire est le morphème qui est aussi une unité phonétique. Deux morphèmes ayant leur propre sens sont accolés pour former un mot nouveau avec un autre sens.

-Le vietnamien compte six intonations. Chaque morphème peut être prononcé de six façons différentes selon les intonations et former six mots différents.

Le vietnamien comprend un grand nombre de mots du chinois qui viennent enrichir son vocabulaire. Les mots chinois ont été introduits au Vietnam à différents moments et par différents moyens  selon les conditions géographiques  et historiques. Le vocabulaire sino-vietnamien s’est vietnamisé au bout de quelques siècles selon les règles phonétiques vietnamiennes et est utilisé couramment, notamment par les intellectuels.

                              

L’écriture:

La domination chinoise au Vietnam a duré plus de 10 siècles. Durant celle-ci, les vietnamiens ont utilisé leur écriture dans les affaires administratives  et dans l’enseignement. Toutefois, les intellectuels vietnamiens ont créé le “nom”- langue démotique, transcription  en alphabet chinois de la langue vietnamienne. Cette langue démotique est utilisée depuis le VIIIe siècle et l’a été largement du XVe au XIXe siècle, notamment dans la création littéraire.

Dès l’arrivée des missionnaires occidentaux au Vietnam aux XVIe –XVIIe siècles, ils étudient le vietnamien et utilisent l’alphabet latin pour transcrire le vietnamien. Alexandre de Rhodes (1591-1660) est considéré comme le fondateur de l’écriture vietnamienne alphabétique. Mais le vietnamien créé par ce missionnaire n’est pas assez fort pour concurrencer le chinois et le “nom”. Il n’est pas donc vulgarisé largement.

La transcription en alphabet latin de la langue vietnamienne est devenue au XXe l’écriture nationale,”le quoc ngu” qui se trouve toutefois placé au second rang après le français sous le régime colonialiste. A partir de 1955, il est donc  utilisé dans tout le système de l’éducation au Vietnam.

 

En savoir plus : 

 

 

Nos témoignages

Nous parlons encore beaucoup de notre beau voyage et on donne le goût aux autres d'y aller. Alors, on leur parle de toi. Nos deux semaines dans le nord, dans ton beau Vietnam profond, demeurent nos plus beaux moments du voyage.
Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Canada
Un peu de temps pour te répondre mais une semaine sans bosser, c'est un peu le feu au bureau.J'ai expliqué ta prestation à mon amie de « l'agence de voyage ».Elle est très intéressée.Encore merci pour ce superbe séjour et ta gentillesse...
Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Pau, France