Le Culte de la Déesse Mère

C’est une vénération traditionnelle à la Féminité qui est pratiquée depuis très longtemps au Vietnam : elle aurait vu le jour au XVIème siècle de nore ère, et est très spécifiquement vietnamienne.

Elle est d’abord apparu au Nord du Vietnam, dans la region du Fleuve Rouge, puis s’est répandue au cours des siècles dans les régions du Centre et du Sud du pays.

Cette croyance populaire, extrêment répandue, et présente dans toute les classes sociales, se présente comme une cérémonie médiumnique.

Une cérémonie médiumnique suppose qu’un médium, généralement une femme, et qui a le pouvoir de communiquer avec les esprits, va server d’intermédiaire (sens du mot medium) entre les humains et les esprits.

      

Pendant la cérémonie, le médium va être doué du pouvoir de prêter son corps à ladivinité. L’âme du médium quitte son enveloppe charnelle et son corps est possédé par la divinité. Le médium devient un prophète qui transmet les paroles des dieux. Ceci permet aux fidèles de consulter les divinités et de gagner leurs faveurs.

L’organisation rituelle du Culte des Mères se divise  en deux axes : le premier est celui des seigneurs, princes, princesses qui sont dominés par un Génie Suprême ou la Mère du Ciel. Le deuxième représente les quatre mondes : Ciel, Terre, Forêt, Eau.

Durant la cérémonie,le médium sait immédiatement quelle divinité va descendre dans son corps charnel, il  lui offre des offrandes et s’habille des vêtements qui lui conviennent.

Une séance médiumnique dure assez longtemps, de quatre à six heures avec un accompagnement de musique et de chants de chanteurs religieux. Dans la cérémonie, le médium se coiffe d’un turban coloré, se balance au rythme des chants, parfois exécute des danses rituelles avec une épée ou des éventails selon les personnages qu’il incarne.

Aujourd’hui, au Vietnam, on trouve des milliers de temples dédiés à la Déesse Mère.

Ces cérémonies  attirent souvent beaucoup de monde, notamment dans les villages. Elles ont été interdites pendant une longue période du passé parce que cette croyance était considérée comme un culte superstitieux et sectaire qui était sévèrement puni par les autorités. Depuis la politique dite de “l’ouverture” en 1994 du parti communiste vietnamien, les cérémonies des croyants sont de nouveau autorisées, et se pratiquent plus librement qu’avant.

A Hanoï, il est vivement recommandé d’aller au Musée de la femme (district de Hoan Kiem) et de visiter l’étage consacré au culte de la Déesse Mère.

 

En savoir plus : 

 

 

Nos témoignages

Nous parlons encore beaucoup de notre beau voyage et on donne le goût aux autres d'y aller. Alors, on leur parle de toi. Nos deux semaines dans le nord, dans ton beau Vietnam profond, demeurent nos plus beaux moments du voyage.
Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Canada
Un peu de temps pour te répondre mais une semaine sans bosser, c'est un peu le feu au bureau.J'ai expliqué ta prestation à mon amie de « l'agence de voyage ».Elle est très intéressée.Encore merci pour ce superbe séjour et ta gentillesse...
Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Pau, France