Le culte des ancêtres

Il est impossible de comprendre le Vietnam et le fonctionnement de la société vietnamienne sans s’intéresser au culte des Ancêtres. Cet élément est fundamental dans la vie des familles et le comportement de tout vietnamien, homme ou femme.

Tout part d’un constat que connaissent et apprennent tous les enfants : “ Quand vous buvez de l’eau, pensez à la source” ou “Quand vous mangez des fruits, pensez au planteur de l’arbre”. C’est une façon pour les vietnamiens de toujours penser à leur origine et à leur devoir absolu de la respecter.

C’est la base du culte des ancêtres : la nécessité bien vécue de respecter ses racines.

Au niveau de la spiritualité générale qui règne au Vietnam, les vietnamiens croient à une autre vie ailleurs: mourir, c’est seulement rejoindre ses ancêtres et devenir soi-même ancêtre à son tour: de ce séjour mystérieux, les âmes reviennent en permanence en visite pour protéger la descendance… C’est la raison pour laquelle le culte des ancêtres est pratiqué par la très grande majorité des vietnamiens : c’est une façon de vivre dans une plus grande communauté, visible et invisible, ou chacun a sa place.

De ce fait, il est terrible d’être exclu de sa famille, ou de mourir sans descendance …

Presque chaque famille réserve une place importante au culte des ancêtres, par un endroit bien spécifique. L’autel des ancêtres est toujours placé dans la pièce centrale (dans certaines minorités ethniques, l’autel est devant la maison, à l’extérieur), à l’endroit le plus respectable, le plus solennel  de la maison. D’après la conception vietnamienne, il n’y a pas de différence entre le monde où nous vivons et le monde des morts et donc “on vit ensemble”. L’autel est donc bien entretenu tous les jours : offrande de thé, de fruits, de divers presents, de fleurs.

Les premier ou quinzième jours du mois lunaire (calendrier bouddhiste), on rajoute des bâtons d’encens, et on présente  à l’autel des ancêtres des fleurs, des nourritures, des objets ou argent en papiers votifs… A la différence des Occidentaux qui font attention à la date de naissance, les vietnamiens attachent de l’importance plutôt à l’anniversaire de la mort dans le culte des ancêtres car c’est la jour où l’homme entre dans l’éternité.

Pour les grands événements en famille ou en remerciement d’un événement heureux  comme une naissance, un mariage, un examen réussi… on pratique en plus une dévotion spécifique devant l’autel des ancêtres.

Dans le cadre du village,on vénère aussi les génies titulaires protecteurs des villages. Beaucoup de temples sont construits pour vénérer également les fondateurs d’un métier ou les personnalités historiques ou bien même des personnages légendaires.

Il faut observer qu’il y a une échelle  très construite dans toute la société : la famille entretient le culte de ses ancêtres, le village (ou le quartier, en Ville) vénère  le Génie ou fondateur du village, et le pays tout entier vénère le Roi originel  Hung , le premier des rois-fondateurs du Vietnam.

 

En savoir plus : 

 

Nos témoignages

Nous parlons encore beaucoup de notre beau voyage et on donne le goût aux autres d'y aller. Alors, on leur parle de toi. Nos deux semaines dans le nord, dans ton beau Vietnam profond, demeurent nos plus beaux moments du voyage.
Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Mme.Line Lanterre-Groupe de 2 personnes

Canada
Un peu de temps pour te répondre mais une semaine sans bosser, c'est un peu le feu au bureau.J'ai expliqué ta prestation à mon amie de « l'agence de voyage ».Elle est très intéressée.Encore merci pour ce superbe séjour et ta gentillesse...
Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Famille de M.Jean-Luc Abert- Groupe de 3 personnes

Pau, France